Comment la musique modifie notre cerveau ?

La musique a un côté thérapeutique qu’on ne peut pas nier. Elle aide à se concentrer, à se calmer et à canaliser ses émotions. En effet, écouter des morceaux de musique accroît le sentiment de bien être. Comment expliquer cela ? Quels sont les bénéfices de la musique sur notre cerveau ?

Une question de dopamine

Des études ont démontré que lorsqu’on écoute de la musique et qu’elle nous plaît, les circuits neuronaux de la motivation et de la récompense sont activés. Par conséquent, la dopamine (hormone du bonheur) est produite en forte quantité et on se sent apaisé, motivé et notre état général s’améliore. En effet, les zones d’émotion musicales sont les mêmes que celles des émotions qu’on éprouve dans la vie quotidienne, d’où le fait que la musique procure autant de plaisir que tout autre substance euphorisante.

Le cerveau est stimulé par l’apprentissage

On peut apprendre à chanter, à jouer d’un instrument comme la guitare, le piano, le violon ou le synthé. Prendre des cours de guitare, par exemple, permet de stimuler son cerveau. En effet, on entraîne sa mémoire, sa dextérité et on prend du plaisir. En outre, il parait que les musiciens développent des meilleures facultés auditives avec le temps.

La musique renforce la concentration

Quand on écoute de la musique, plus de trente régions céphaliques dont celles liées au langage et à la motricité s’activent. Ainsi, avoir des écouteurs dans les oreilles lorsqu’on essaie de retenir une leçon, va stimuler la mémoire. Les effets de la musique se manifestent également au niveau de la perception de l’effort. Effectivement, une personne qui fait du sport tout en écoutant de la musique rythmée sera plus productif qu’un individu qui n’en n’écoute pas.

La musique un antalgique ?

La musique serait-elle un anti-douleur ? Selon certaines études, écouter de la musique aurait un effet apaisant. C’est donc le fait d’être détendu qui rendra une personne moins sujette à la douleur. De plus, la sécrétion de dopamine « immunise » légèrement contre la douleur en diminuant la perception.

La musique améliore les relations

Les résultats d’une étude ont démontré que l’humeur et la prédisposition à être altruiste, à rendre service et à communiquer de façon agréable peuvent être influencés par la musique. On en revient encore au fait que la musique peut déclencher la production de dopamine, apaise l’esprit et diminue le stress. Par conséquent, on est forcément plus sociable et à l’écoute quand on se sent bien mentalement et physiquement. Cette étude prouve également que si la musique écoutée ne plaît pas à une personne, elle pourrait devenir plus réticente à rendre un service.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *