Comment pratiquer de son instrument de musique sans gêner ses voisins ?

Tous les musiciens en herbe ou professionnels ont déjà été confrontés à la question : comment pratiquer régulièrement d’un instrument sans prendre le risque de se mettre à dos tous ses voisins ? Un problème d’autant plus important pendant la période de confinement que connaît actuellement la France. Voici donc quelques astuces pour s’entraîner et garder de bonnes relations avec ses voisins.

Opter pour un instrument électrique ou électronique à la maison

Les instruments électroniques comme les pianos, les batteries, les guitares, ou bien même les violons n’ont pas la même qualité qu’un instrument classique. Néanmoins, ils permettent de s’entraîner à la maison en portant un casque. C’est donc de loin la meilleure manière de ne déranger personne tout en jouant de la musique pendant des heures.

Il est possible que votre instrument de musique préféré n’offre pas d’alternative électrique vraiment convaincante. Dans ce cas-là, il est possible de s’en servir uniquement aux heures de présence de vos voisins. Cela vous permet de continuer à vous entraîner, même si c’est dans des conditions qui vous plaisent moins.

Les astuces pour limiter le bruit

Si vous avez absolument besoin de jouer de votre instrument classique à des heures parfois dérangeantes pour vos voisins, il existe quelques astuces toutes simples pour limiter l’impact de votre pratique. D’abord, il faut limiter la propagation des vibrations entre les murs et les sols. Ainsi, un tapis épais sous votre instrument sera apprécié par votre voisin du dessous. Pensez aussi à décoller votre piano du mur pour qu’il fasse moins de bruit.

Par ailleurs, vous pouvez aussi faire l’effort de modifier un peu la décoration de la pièce où vous vous entraînez. L’idéal est d’y placer de la mousse insonorisante afin que le son ne quitte pas la pièce. Si vous n’en avez pas les moyens, de grandes boîtes d’œufs peuvent faire l’affaire. Pensez toujours également aux tapis, mêmes fins, ils font une grande différence.

La cabine insonorisée transportable

Pour finir, il faut savoir que de plus en plus de musiciens se tournent vers une solution assez surprenante, mais efficace. Ils se contentent de découper cinq grandes plaques de bois pour créer une sorte de cabine dans laquelle ils pourront s’enfermer avec leur instrument.

Ils tapissent ensuite la cabine de mousse insonorisante, prévoient des ouvertures pour laisser passer l’air et un trou pour faire passer le fil électrique d’une lampe qui permettra de travailler tranquillement. Si elle est réalisée dans les bonnes dimensions, cette cabine est une solution très efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *