Comment se danse la bachata ?

Le mot « bachata » est africain et signifie « fête ». Toutefois, il est utilisé à Cuba dans les années 1920, pour désigner une réunion où l’on dansait sur de la musique populaire. Depuis 1962, la bachata est utilisé pour parler d’une musique et d’une danse folklorique, originaire de République Dominicaine. La musique bachata est caractérisée par un rythme plus ou moins rapide, joué par deux ou trois guitares, des bongos, maracas et autres percussions. Comment se danse la bachata et surtout, quelle est l’histoire de cette danse ? Explications.

Bachata, origine et description

La musique bachata appartenait, à l’origine, aux classes sociales les plus défavorisées. Elle accompagne d’ailleurs l’avènement de la culture des quartiers, ainsi que la migration vers les villes ayant lieu en 1961 en Amérique Latine. On retrouve dans la musique bachata des sonorités à la fois nostalgiques et mélancoliques.

Toutefois, malgré son impopularité, elle commence à être jouée à la radio dans les années 1980. Le rythme dansant a immédiatement séduit les amateurs de danse, qui se sont approprié ce style musical.

La bachata se danse à deux, sur un rythme 4/4. Les deux danseurs, généralement un homme et une femme, se font face. Les mouvements réalisés en miroir sont simples et consistent en une série de jeux de jambes, d’avant en arrière ou sur le côté. Toutefois, la danse est avant tout sensuelle et le danseur de bachata accompagne les mouvements de jambes de ses hanches. Il existe une similitude avec les danses africaines.

Les différents types de bachata

La bachata est souvent dansée lors des soirées à thème salsa. Malheureusement, peu de cours sont donnés en France, même si cela tend à se développer.

  • La bachata moderne : il s’agit de la version la plus simple de la bachata. Ici, pas de jeux de jambes complexes mais seulement quelques figures, en position ouverte.
  • La bachata dominicaine : seuls les meilleurs danseurs de bachata s’essayent à cette pratique. En effet, cette version dominicaine se danse sur une musique beaucoup plus rapide et les pas sont quant à eux plus nombreux et plus complexes. La bachata moderne se danse sur les demi-temps.
  • La bachata sensuelle : contrairement à la bachata dominicaine, la version sensuelle utilise une musique beaucoup plus lente. Dans ce cas, les deux partenaires doivent se rapprocher au maximum. Il s’agit d’une danse fermée, dans laquelle on inclut des mouvements de vague notamment.
  • La rueda de bachata : ici, plusieurs couples dansent en même temps, en respectant les pas imposés par un organisateur.

Comment a évolué la danse bachata ?

  • La naissance du bachata, en 1962 : nous parlons ici du style musical. En effet, la danse bachata n’a pas encore été inventée. L’artiste qui popularise cette musique est José Manuel Calderon, avec la chanson Borracho de Amor.
  • 1982, la deuxième génération de bachata : l’artiste qui a permis la démocratisation de la bachata au sein des classes populaires plus aisées est Luis Segura, grâce notamment à son album Pena Por Ti. D’autres chanteurs de bachata gagnent en popularité à cette époque, c’est le cas de Mélinda Rodriguez et de Leonardo Paniagua. D’autre part, la danse bachata commence petit à petit à se développer.
  • Les années 2000 : grâce aux progrès de la technique et aux instruments électroniques et numériques, la bachata devient plus élaborée. D’autre part, on constate l’apparition de sous-genres, comme la tecnoamargue. Ce style musical s’inspire des codes du rock et du jazz, ainsi que des rythmes des Caraïbes. La musique et la danse bachata sont introduites en France, grâce au groupe Aventura et à son titre Obsession.
  • La bachata aujourd’hui : si les années 2000 ont accompagné l’évolution du style musical, quelques années plus tard, ce sont les paroles de chanson qui deviennent plus élaborées, poétiques et parfois même érotiques.

Festivals et compétitions de bachata en France

Aujourd’hui, danser la bachata est considéré comme un sport à part entière. De ce fait, des compétitions sont organisées partout dans le monde, et notamment en France.

  • Le Bachatart : ce festival, apparu à la fin des années 2000, récompense la meilleure chorégraphie de bachata. En 2017, c’est d’ailleurs un couple de Français, Morgan et Manola, qui remporte la première place.
  • Le Bachatastars : ici, les danseurs de bachata doivent improviser, sur un titre tiré au sort.
  • Le Bachata Open : cette compétition plus complète juge les participants sur tous les styles de bachata, à savoir la version dominicaine, moderne et sensuelle.

D’autres évènements autour de cette danse sont organisés en France, notamment le Lyon Love Bachata qui récompense le meilleur danseur de soirée. À l’international, nous pouvons également citer l’Europe Bachata Master. L’édition 2017, organisée à Milan, a récompensé Morgan et Manola.

Parmi les meilleurs danseurs de bachata, nous pouvons citer les Français Jérémy et Émeline ou encore Ataca et La Alemana. En 2008, ces derniers ont récolté plus de 70 millions de vues sur YouTube, grâce à une chorégraphie de bachata.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *