Top 10 des meilleurs albums de rock indépendant

Le rock indépendant (aussi appelé rock indé ou rock indie) est un concept qui parle peu au grand public. Et pourtant, des centaines de groupe affiliés à ce genre musical sont connus partout à travers le monde. Qu’est-ce que l’indie rock ? Il désigne en réalité les musiques qui ne sont pas distribuées par les majors, c’est-à-dire les grosses maisons de disques, comme Universal, Sony ou Warner. Il s’agit donc d’un rock plus authentique et underground. Voici notre top 10 des meilleurs albums de rock indépendant internationaux et francophone.

1ère place : Arctic Monkeys, Whatever you say I am

Est-il encore nécessaire de présenter ce groupe ? Les Arctic Monkeys affichent un certain standing britannique très décalé, qui est parfaitement retranscrit dans cet album sorti en 2006. Avec des chansons comme Still take you home ou From the Ritz to the Rubble, il a su se placer comme l’un des meilleurs CD de rock indépendant de tous les temps. En effet, Whatever you say I am est frais, piquant, nonchalant et surtout, fait tomber les codes et les limites.

2ème place : Elliott Smith, Either/Or

Elliott Smith, guitariste maintenant décédé, est à l’origine d’Either/Or, son troisième album enregistré dans l’appartement de sa petite-amie, ce qui lui apporte un charme inégalé. En effet, le son est « trash » mais la voix de l’artiste saura vous transporter. Cette création est d’ailleurs celle qui lui a permis de se faire connaître auprès du grand public, et surtout de participer à la réalisation de la bande son de Good Will Hunting de Gus Van Sant. Toutefois, difficile d’affirmer que la BO de ce film soit réellement représentative des chansons d’Elliott Smith.

3ème place : Radiohead, Ok Computer

Cet album aurait également pu trouver sa place dans un classement des meilleurs CD des années 1990. Radiohead est définitivement la figure de proue du rock indépendant, même si de nombreuses chansons du groupe sont devenus des tubes, comme Paranoid Android, Karma Police ou No Surprises, que l’on retrouve dans cet album. Véritable tour de force, Radiohead a su efficacement se démarquer, alors que des groupes comme Oasis ou Blur représentaient la référence en termes de rock indépendant de l’époque. Ok Computer est définitivement l’album qui a construit la légende.

4ème place : Nirvana, Nevermind

Là encore, inutile de présenter Nirvana, mené par Kurt Cobain tragiquement décédé à l’âge de 27 ans. Dans Nevermind, on retrouve de véritables hymnes du rock indie, qui sont toujours scandés en 2018 : Smells like teen spirit, Come as you are, Lithium…Des refrains accrocheurs, une énergie survoltée et surtout l’aspect provocateur de cet album sauront séduire les nostalgiques du bon vieux rock des années 1990.

5ème place : Sunny Day Real Estate, Diary

Vous aimez l’emo-rock ? Dans ce cas, l’album Diary de Sunny Day Real Estate devra vous combler. Le rythme percutant que l’on retrouve dans tout le CD, les riffs lourds et le chant mélancolique en font un véritable bijou de l’indie rock, à découvrir d’urgence.

6ème place : Interpol, Turn on the Bright Light

C’est le tout premier album du groupe aujourd’hui mondialement connu, mené par le chanteur Paul Banks. À la fois énergique, mélancolique et acerbe, les puristes du genre sauront l’apprécier. Turn on the Bright Light s’inscrit dans la continuité des premiers EP du groupe et mérite une écoute attentive.

7ème place : Elephant, The White Stripes

Si Elephant trouve sa place dans le classement des meilleurs disques de rock indépendant, c’est notamment grâce à la chanson Seven Nation Army, reprise de multiples fois par des centaines d’artistes, mais jamais égalée. Là encore, il s’agit d’un véritable hymne, un cri de ralliement pour tous les amateurs de guitares saturées.

8ème place : Muse, Absolution

Groupe indé par excellence, le groupe Muse remplit des stades et a su séduire de nombreux mélomanes, férus ou non de rock indépendant. L’album Absolution ne laisse pas indifférent : on y retrouve des sons puissants, autant que des chansons tristes et nostalgiques qui nous plongent dans une ambiance bien particulière, que seule Muse est en mesure de retranscrire.

9ème place : Ghinzu, Blow

Le groupe belge Ghinzu a réalisé un véritable bijou de rock indépendant, avec cet album Blow. Il est puissant, spectaculaire et s’inspire de Muse, Radiohead ou encore Coldplay, pour produire des mélodies hybrides qui n’ont pas leur pareil. L’identité du groupe n’appartient qu’à lui et vaut réellement le détour.

10ème place : Noir Désir, 666.667 Club

La dernière place du classement appartient au groupe de rock indépendant français Noir Désir, qu’il n’est plus nécessaire de présenter. Voici probablement l’un des meilleurs albums de rock français, dans lequel on retrouve les célèbres Comme elle vient, l’Homme pressé ou Un jour en France. 666.667 Club a fait un véritable carton au moment de sa sortie, et l’on comprend aisément pourquoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *