Vente aux enchères : la guitare de Ian Curtis a été vendue 210 000 dollars

La célèbre guitare a été vendue le mardi 13 octobre à Londres. La maison de ventes aux enchères britannique Bonhams a vendu la guitare signature Vox Phantom VI de Ian Curtis au prix de 210 000 dollars. La société a précisé que les fonds vont être reversés à des œuvres de charité.

Une guitare devenue emblématique grâce au clip de Joy Division

Cette guitare connue et idolâtrée par les fans du rock a été dévoilée au monde entier grâce au clip « Love Will Tear Us Apart » de Joy Division. Imaginez-vous prendre ne serait-ce que quelques cours de guitare avec cette pièce légendaire en forme de pentagone : le rêve ! Utilisée pour le tournage du clip, cette guitare a suivi le groupe durant leur tournée européenne en 1980. Elle a une forme originale et un son sublime.

L’enregistrement de leur second et dernier album studio Closer, a été réalisé en deux temps. Les premières compositions ont été écrites pendant les derniers mois de 1979. Ces premières musiques ont des sons composés principalement avec une guitare, contrairement à la seconde partie de l’album, réalisée au début de l’année 1980. Ces derniers morceaux proposent un son plus électro avec une utilisation plus importante de synthétiseurs. Pourtant, c’est le morceau « Heart and Soul », composé au début des années 1980, qui bénéficiera du son mythique des cordes de la célèbre guitare électrique pendant son enregistrement.

La chanson « Love Will Tear Us Apart » est sortie un mois après le suicide de Ian Curtis, le chanteur de Joy Division et premier propriétaire de la guitare. Elle évoque la mort de son couple et son état dépressif. Cet état qui le poussera au suicide en mai 1980. Ce single est le plus connu du groupe. Le clip, où l’on voit pour la première fois l’instrument vendu a 210 000 dollars, a été tourné seulement trois semaines avant le suicide du chanteur. C’est le groupe lui-même qui l’a tourné en avril 1980 au T.J. Danvidson’s studio.

La vente aux enchères de la guitare d’Ian Curtis

Cette très belle guitare s’est retrouvée orpheline après le suicide de Ian Curtis, son propriétaire. C’est alors le second guitariste du groupe Joy Division qui en a eu la charge, Bernard Sumner. La guitare a ensuite connu un nouveau propriétaire, le guitariste des Smiths. Bernard Sumner céda l’instrument à Johnny Marr. Mais quinze années plus tard, il décida de la lui rendre.

C’est à ce moment-là que la guitare revint dans la famille Curtis. La fille de Ian Curtis, Natalie, devint la propriétaire et le resta jusqu’à ce fameux mardi 13 octobre, jour de la vente aux enchères.

Natalie parle de cette guitare comme d’une œuvre d’art. Elle décrit la Phantom comme une guitare avec un design totalement inhabituel : « Mon père était obsédé par l’apparence des choses, si j’en crois tout ce qu’on m’a raconté à son sujet, donc je pense que la Phantom a du sens parce que l’on ressent vraiment qu’il s’agit de la guitare de Ian Curtis. » Née en 1979, Natalie était seulement âgée d’1 an à la mort de son père. Être la propriétaire de la guitare de son père lui a permis d’en savoir un peu plus à son sujet.

Les guitares mythiques du rock

La guitare est l’instrument emblématique du rock’n’roll. Lorsque l’on pense rock, on pense guitare, on pense aux solos d’Angus Young, le célèbre guitariste d’AC/DC, on pense au son très reconnaissable du guitariste Eric Clapton. Des guitares sont fabriquées tous les jours, et quelques-unes sont gravées dans nos mémoires.

Si vous êtes fan de cet instrument à corde, vous connaissez la Jaydee SG d’Angus Young. Ce guitariste fou d’AC/DC était un fan des Gibson SG. La Jaydee SG avait une forme particulière. Pour vraiment vous lancer dans le rock’n’roll, il faut enfiler un déguisement d’écolier et investir dans une SG.

L’une des scènes les plus emblématiques du rock a rendu une guitare célèbre : la Monterey Fender Stratocaster. Ce nom ne vous dit rien ? C’est pourtant la célèbre guitare de Jimi Hendrix. Elle a connu une courte vie, mais fait toujours le même effet aux fans du rock d’aujourd’hui. Jimi Hendrix a joué avec la Stratocaster au festival de Monterey. Elle était déjà originale avec toutes ses couleurs, mais à la fin d’une version longue de Wild Thing, Jimi Hendrix s’agenouilla la fit entrer dans l’histoire en l’enflammant. Non, ce n’est pas une façon de parler, sa guitare brûla devant les spectateurs. Malgré sa courte vie et son look aujourd’hui calciné, des répliques de cette guitare sont encore fabriquées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *